L’ancrage, condition essentielle au bien-être


J’ai vécu toute mon enfance et une grande partie de mon adolescence très peu ancrée dans mon corps. J’avais pris l’habitude d’observer ma scène de vie et moi-même depuis « au dessus »…tout en étant consciente que ce n’était pas « normal ».
Les autres personnes, mes amis de classe, mes parents… tous semblaient être « dans leurs yeux ». Je voyais évidement par mes yeux comme tout le monde, mais moi je n’étais pas là, j’étais juste au dessus de la scène.

C’est seulement en réintégrant pleinement mon corps (mon esprit bien dans mes yeux) en 2013, que j’ai senti l’immense différence ! L’inconfort permanent s’était estompé, je me sentais mieux dans mon corps, moins fatiguée, plus de vitalité mais aussi plus en paix avec moi-même, mes pensées plus fluides, plus claires…

Encore aujourd’hui, quand je me sens mal, quand mes pensées au cours de la journée s’obscurcissent et qu’un état de flemme m’envahit…. j’envisage toujours que cela peut venir d’un mauvais ancrage et je prends 5 minutes pour faire l’exercice (voir l’article sur la méditation d’ancrage).
C’est imparable ! Un mieux être s’installe immédiatement: plus d’énergie circule dans mon corps, je retrouve l’instant présent et me sens bien plus en paix dans ma tête et mes pensées ! 🕊️🌳

Ecrit le 25/06/2019,
Léa

Publié par Léa Doineau - Energies et Vie

Soins énergétiques à Lyon, Ateliers de bien-être privés pour groupes d'amis et Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :